Pour que le souvenir reste

Que notre histoire demeure à jamais dans nos coeurs !!!

Archive pour avril, 2007


26 MARS 1962 ET HISTOIRE D’UNE BLESSURE

5 avril, 2007
Oran, fille de pieds-noirs | 4 réponses »

Comment ne pas rester insensible à ce massacre ? Que savons-nous de ce qui s’est réellement passé ? Nous ne savons RIEN !!! Et pour cause, qui s’octroie le droit de tout cacher ? Toutes ces questions, sans réponse, ou alors réponse à demie, mais quelle est la VERITE !!! ???

Dans « HISTOIRE D’UNE BLESSURE », la première partie nous évoque l’enfance passée, les copains, les sorties en famille ou entre amis, les jeux, la VIE en un mot. La seconde partie nous dévoile un autre aspect INCONNU du public, et moi, fille de pieds-noirs, je me pose encore la question de SAVOIR : POURQUOI, ce film documentaire passe à une heure aussi tardive ? SEULS, les pieds-noirs doivent avoir eu vent de ce passage à la télévision. POURQUOI ne pas le diffuser à une heure de grande écoute ? Qu’essaie-t-on encore de nous cacher ? COMMENT FAIRE COMPRENDRE à l’ensemble de la France que les pieds-noirs ont été trahis, qu’ils n’ont rien demandé lors de ces évènements, comme beaucoup d’autres, mon grand-père et mes trois oncles ont failli être tués !!! Et devinez quoi ? Qui leur a évité ce triste sort : UN ARABE qui a dit « non, eux il ne faut pas les tuer ». D’autres non pas eu cette chance, avoir une bonne étoile si je puis dire.

POURQUOI, tout comme on étudie l’histoire de la révolution, les deux guerres mondiales, POURQUOI ne nous apprend-t-on rien sur cette guerre d’Algérie, cette indépendance, personnellement je n’ai aucun souvenir à l’école concernant le sujet ! POURTANT LA FRANCE ETAIT FIERE de s’être appropriée le territoire algérien. Combien de colons sont venus pour vivre sur cette terre, combien en sont morts de maladie, de vieillesse, de la guerre, combien en sont repartis car ils ne savaient pas cultiver la terre, ils ne connaissaient rien à l’apprentissage des cultures, seuls les pauvres, les petits, ceux que l’on appelait les journaliers savaient tirer profit de ce que la terre leur offrait, certes LEURS CONDITIONS DE VIE étaient des plus rudes mais ils ont transmis leur savoir à leur descendance. Alors lorsque j’entends ou lorsque je vois ces atrocités commises par le gouvernement français, on se demande encore pourquoi les pieds-noirs vivent-ils cachés ? Comme s’ils avaient une maladie contagieuse ? Que veut-on nous CACHER ? LA VERITE verra-t-elle le jour d’ici quelques années ? Peut-être lorsque TOUS LES PIEDS-NOIRS ne seront plus sur cette terre, qu’il n’y aura plus personne pour témoigner sur le sujet, qui restera-t-il pour faire REVIVRE LEUR MEMOIRE ? C’est pourquoi, je demande à chaque parent, à chaque grand-parent, à chaque arrière grand-parent ayant vécu en Algérie française, de transmettre à leurs enfants, à leurs petits enfants, à leurs arrières petits enfants, leurs SOUVENIRS aussi JOYEUX que DOULOUREUX !!!!

Cette blessure, beaucoup d’entre vous, l’ont connue, et seuls VOUS, pouvez en parlez.

VERSER des larmes en écoutant « HISTOIRE D’UNE BLESSURE » est ce qu’il nous reste à faire, car la vérité, aussi cruelle soit-elle, est pourtant bien réelle. INJURIER les commanditaires de cette tuerie, que cela nous apporte-t-il ? Un soulagement ! Je ne pense pas ! Dire que ce pays que l’on a tant aimé, dont on a rêvé chaque nuit pendant plusieurs années et se dire qu’aujourd’hui, avec le film, la blessure est rouverte, un gout amer reste dans la bouche, un gout de sang, un gout de trahison, un gout de vengeance, mais que sommes-nous face à ceux qui tirent les ficelles ? QUI SOMMES-NOUS ? NOUS SOMMES AUSSI FRANCAIS QUE NOUS L’ETIONS AVANT !

Le sujet est vaste et seuls les pieds-noirs pourront répondre à mes questions, seuls les pieds-noirs pourront nous raconter la VERITE, seuls les pieds-noirs pourront toujours faire revivre le passé de leur enfance, seuls les pieds-noirs SAVENT !

ALORS TRANSMETTEZ-NOUS CE SAVOIR PAR INTERNET, PAR COURRIER, LAISSEZ UNE TRACE DE VOTRE VIE SUR CETTE TERRE.

Je vous admire VOUS MES PARENTS pour toutes ces épreuves que vous avez su traverser, pour toutes les vraies valeurs que vous m’avez inculqué, pour cette VIE offerte dans un pays sans guerre.

JE VOUS AIMERAIS POUR TOUTE LA VIE, comme disait mon grand père-paternel.

Valérie

HISTOIRE GEO 3ème |
Musée du catharisme à Mazamet |
mano |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Site d'histoire et géographie
| L'Estafette,¸¸,ø¤º°º¤ø,¸¸,
| Martinisme-Les Serviteurs I...